Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > Resources > La sexualité en contexte musulman : Restrictions et résistance

La sexualité en contexte musulman : Restrictions et résistance

Book Presentation

samedi 10 février 2018, par siawi3

Source : http://journalmetro.com/monde/323948/lemancipation-sexuelle-dans-le-monde-musulman/

L’émancipation sexuelle dans le monde musulman

Mise à jour : 6 juin 2013 | 23:07

par Sébatien Tanguay

Les femmes d’ici et d’ailleurs doivent encore se battre pour obtenir les mêmes droits que les hommes. Accès à l’éducation bafoué, code vestimentaire imposé, mœurs et comportements strictement réglementés : une prison sociale et culturelle brime des millions d’entre elles en les privant d’une liberté accordée en tout temps aux hommes. Mais pleinement conscientes de leur valeur, les femmes résistent.

Dans un livre dirigé par la professeure d’anthropologie de l’Université Concordia Homa Hoodfar et par la professeure Anissa Hélie du John Jay College of Criminal Justice de New York, le voile est levé sur les formes d’indocilité mises en place par les femmes dans les diverses sociétés musulmanes du monde. Du Nigeria jusqu’à l’Iran en passant par l’Indonésie, la Chine, Israël et le Pakistan, l’ouvrage explore les différentes et difficiles réalités endurées par les musulmanes dans le monde et la lutte courageuse qu’elles mènent – avec l’appui d’un grand nombre de musulmans – pour vivre leur vie comme elles l’entendent. Métro a rencontré les auteures lors de leur passage à Montréal.

Votre livre déboulonne certains mythes érigés en vérités de La Palice, notamment celui qui peint les femmes musulmanes comme des victimes passives de l’oppression.

Il est aussi faux de prétendre que les femmes musulmanes sont oppressées et passives que de croire que les hommes musulmans sont conservateurs et sexistes. Il y a un écart entre les discours traditionnalistes prononcés par les autorités religieuses ou politiques musulmanes et le comportement des croyants et des citoyens. Même les hommes souffrent de ces traditions conservatrices.

Est-ce que la situation des femmes est pire dans les pays musulmans qu’ailleurs dans le monde ?

Notre époque assiste à une montée des fondamentalismes religieux, et pas que dans les sociétés musulmanes. Les pays développés n’y échappent pas : au Canada, par exemple, l’avortement est loin d’être accepté par tous. En France, les manifestations qui ont eu lieu en opposition au projet de loi sur le mariage homosexuel reflètent aussi le contrôle qui peut être exercé par une société sur les mœurs sexuelles de ses membres. Il est bon de rappeler que le Viagra est unanimement acclamé comme une pilule miracle qui fortifie la sexualité masculine, et que sa mise en marché n’a jamais fait l’objet d’un débat d’une ampleur comparable à celui qui entoure l’usage de la pilule contraceptive, qui modifie pourtant elle aussi la sexualité. Cet exemple illustre la mentalité du deux poids, deux mesures qui prévaut souvent dès qu’il est question de sexualité.

À la lecture de votre ouvrage, il semble que la femme soit la dépositaire de la pureté de la communauté au sein des sociétés musulmanes.

La préservation de la virginité de la femme jusqu’au mariage, par exemple, revêt une importance particulière parce qu’elle montre la capacité de la communauté dominée par les hommes d’être la gardienne de l’honneur des femmes qui engendrent la génération suivante. Mais les motifs religieux qui sont invoqués pour dicter la conduite des femmes cachent, souvent, des intérêts politiques. Les idées religieuses conservatrices, en contrôlant la sexualité – que ce soit celle des femmes, des homosexuels ou des transexuels –, envahissent la sphère privée pour faire des gains dans l’espace public.

À quels défis font face les femmes dans leur lutte pour l’émancipation ?

Outre l’aspect religieux, les femmes doivent faire face à toutes les structures de contrôle mises en place pour réguler les comportements sexuels. Ici, une police des mœurs réprime les divergences ; là, ce seront des voisins, des proches ou des amis qui dénonceront les écarts de conduite. Un autre défi, aussi, est que la loi est majoritairement faite par les hommes, dans le monde musulman comme ailleurs.

Quel avenir percevez-vous pour la lutte des femmes musulmanes dans le monde ?

Chaque contexte varie bien sûr d’un pays à un autre, mais chaque lutte menée localement est importante. Toutes les formes de revendication faites par les femmes et les hommes sur une base individuelle, au sein de la famille ou du couple changent petit à petit les mœurs de l’ensemble, au même titre que les groupes de pression politiques ou les groupes militants.

Sexuality in Muslim Contexts - Restrictions and Resistance
Dirigé par Anissa Hélie et Homa Hoodfar, publié aux éditions Zed Books