Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > impact on women / resistance > Allemagne : des musulmanes posent une kippa sur leur hijab lors d’une grande (...)

Allemagne : des musulmanes posent une kippa sur leur hijab lors d’une grande marche contre l’antisémitisme

samedi 12 mai 2018, par siawi3

Source : https://oumma.com/allemagne-des-musulmanes-posent-une-kippa-sur-leur-hijab-lors-dune-grande-marche-contre-lantisemitisme/

Allemagne : des musulmanes posent une kippa sur leur hijab lors d’une grande marche contre l’antisémitisme

2 mai 2018, 15 h 43 min

Ils sont venus gonfler les rangs de la grande marche contre l’antisémitisme organisée à Berlin, la semaine dernière, de nombreux Allemands de confession musulmane ont battu le pavé en signe de solidarité avec la communauté juive, faisant cause commune contre la haine avec l’ensemble de leurs concitoyens et, parmi eux, quelques femmes voilées ont fait sensation…

Scandalisées par la récente agression commise contre deux citoyens ordinaires portant la kippa par un raciste primaire, notoirement antisémite, un petit groupe de femmes s’est démarqué au milieu des 2 000 personnes de toutes confessions, venues scander leur indignation dans les rues de la capitale allemande, à travers un geste hautement symbolique.

Elles ont en effet attiré tous les regards et forcé l’admiration de tous, notamment sur la Toile, en recouvrant leur hijab d’un autre couvre-chef religieux : une kippa !

Au même moment, de l’autre côté de l’Atlantique, ce sont des Juifs américains, très inquiets devant la banalisation de l’islamophobie d’Etat, qui continuent de manifester leur solidarité à l’égard des musulmans, sans faiblir, parmi lesquels figurent de nombreux rabbins.

A l’unisson du groupe J Street qui n’a pas eu de mots assez forts pour condamner le pernicieux décret anti-immigration, évoquant « les horribles souvenirs que cela fait ressurgir chez les Juifs américains de la période honteuse qui précéda la Seconde Guerre mondiale », la Voix Juive pour la Paix, une association connue pour son opposition farouche au colonialisme israélien et sa dénonciation constante de la politique d’apartheid qui s’abat cruellement sur les Palestiniens, a fait la promesse d’être l’empêcheur de diaboliser les musulmans en rond.

« Nous nous engageons à résister par tous les moyens possibles aux attaques haineuses et racistes qui prennent pour cible les musulmans, nous mettrons nos cœurs, nos âmes et nos corps en jeu pour les arrêter », pouvait-on lire dans l’un de ses communiqués percutants qui donnent le ton de sa campagne, salutaire et néanmoins offensive, en faveur du vivre-ensemble.

Une photo montrant deux pères américains, l’un musulman, l’autre juif, portant leur enfant respectif sur les épaules – une fillette revêtue d’un voile et un garçonnet d’une kippa – lors d’une manifestation contre l’interdiction d’entrée aux Etats-Unis visant exclusivement les musulmans, est devenue l’une des images les plus emblématiques de l’opposition à l’ère Trump, de sinistre augure…