Subscribe to SIAWI content updates by Email
Accueil > Announcements > France : Un combat universel contre le fondamentalisme et pour les (...)

France : Un combat universel contre le fondamentalisme et pour les droits humains

lundi 21 mai 2018, par siawi3

Source : http://www.creal76.fr/pages/activites/conference-karima-bennoune.html

Conférence Karima BENNOUNE

Banderole creal lier la laicite au combat social

CONFÉRENCE - DÉBAT

Karima Bennoune

Un combat universel contre le fondamentalisme

et pour les droits humains

avec KARIMA BENNOUNE

auteure du livre

VOTRE FATWA NE S’APPLIQUE PAS ICI

Votre fatwa ne sapplique pas ici

VENDREDI 25 MAI 2018

à 18h00

à l’auditorium de la médiathèque Simone de Beauvoir

Pôle culturel Grammont

42 rue Henri II Plantagenêt

ROUEN

avec le soutien de la Ligue des Droits de l’Homme de Rouen

Inscription obligatoire auprès de creal76 creal76.fr ou au 06 86 15 33 59 avec le nom des participant-e-s

Karima Bennoune

Karima Bennoune est professeure de droit et chercheuse pour le programme Martin Luther King, à la faculté de droit Davis de l’Université de Californie (USA). Elle a été nommée Rapporteuse spéciale des Nations Unies dans le domaine des droits culturels en octobre 2015. Elle a reçu le prix Dayton de littérature pour la paix (2014) pour son ouvrage intitulé : Votre fatwa ne s’applique pas ici .

Votre fatwa ne sapplique pas ici

Du Pakistan à l’Algérie, de l’Afghanistan à l’Égypte, Karima Bennoune a parcouru une dizaine de pays musulmans pour y rencontrer des opposants aux fondamentalistes islamistes. Elle nous raconte leur quotidien et décrit leurs motivations. La plupart sont des femmes. Musulmanes ou athées. Beaucoup ont été surveillées, emprisonnées, agressées. A travers ces rencontres et ces portraits, Karima Bennoune nous parle aussi des pays où ces personnes exceptionnelles vivent et travaillent. Et de leur solitude, renforcée par le peu de soutien qu’elles ressentent de la part des Occidentaux. Ce livre est donc aussi un "coup de gueule" de Karima Bennoune contre une partie de son camp, celui des progressistes laïques, qui a parfois tendance à ignorer ou minimiser la montée de l’islamisme fondamentaliste et l’étendue de ses massacres. Cette critique, Karima Bennoune se sent d’autant plus légitime à la porter qu’elle dénonce dans un même élan les discriminations subies par les musulmans depuis le 11 septembre 2001.