Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > impact on women / resistance > France : ReÌ introduction des religions dans le champ politique

France : ReÌ introduction des religions dans le champ politique

mercredi 8 novembre 2017, par siawi3

Source : http://www.ufal.org/laicite/collectif-laique-reintroduction-des-religions-dans-le-champ-politique/?utm_source=mailup&utm_medium=courriel&utm_campaign=flash

Collectif laïque : ReÌ introduction des religions dans le champ politique

Par UFAL le 8 novembre 2017

Communiqué du Collectif laïque,
dont l’UFAL fait partie, daté du 30 octobre 2017 :

Nous nous devons de faire part de notre vive inquieÌ tude apreÌ€s les propos tenus aÌ€ la FeÌ deÌ ration Protestante de France par le PreÌ sident de la ReÌ publique lors de la commeÌ moration des 500 ans de la ReÌ forme, « […] la manieÌ€re que j’aurai d’aborder ces deÌ bats ne sera en rien de vous dire que le politique a une preÌ eÌ minence sur vous et qu’une loi pourrait trancher ou fermer un deÌ bat qui n’est pas muÌ‚r.  »

Il en va de meÌ‚me de l’annonce par le Ministre de l’InteÌ rieur de la mise en place aupreÌ€s de lui d’une instance « informelle  » interconfessionnelle, ceci pourtant en compleÌ€te contradiction avec la loi de 1905 qui proclame dans son article 2, que « la ReÌ publique ne reconnaiÌ‚t (…) aucun culte  ».

Ces prises de position au plus haut niveau de l’EÌ tat trahissent au moins une meÌ connaissance et des erreurs, voire une deÌ rive et des fautes.

S’agirait-il, sous couvert d’un dialogue interconfessionnel, d’un retour subreptice des religions dans le champ politique ?

De surcroiÌ‚t, cette place, meÌ‚me informelle, faite aux confessions est contraire au principe constitutionnel d’eÌ galiteÌ qui veut que la ReÌ publique ne connaisse que des citoyens en ignorant volontairement leurs croyances et convictions individuelles.

Dans une ReÌ publique laïque, il ne peut y avoir que des responsables des cultes chargeÌ s de geÌ rer leur exercice et non des repreÌ sentants de communauteÌ s.

Les seuls repreÌ sentants sont les eÌ lus du peuple issus du suffrage universel.

Pour le Collectif Laïque National

Grand Orient de France, FeÌ deÌ ration Française du Droit Humain, Grande Loge Mixte Universelle, Grande Loge Mixte de France, Grande Loge des Cultures et de la SpiritualiteÌ , Union des Familles Laïques (U.F.A.L), EGALE, LaïciteÌ LiberteÌ , FeÌ deÌ ration Nationale des DeÌ leÌ gueÌ s DeÌ partementaux de l’Education Nationale (D.D.E.N), AWSA – France, Association EuropeÌ enne de la PenseÌ e Libre (A.E.P.L) Ile-de-France, Libres MarianneS, C.A.E.D.E.L.– Mouvement Europe et LaïciteÌ , Regards de Femmes, Femmes Contre les InteÌ grismes, Ligue du Droit International des Femmes, Conseil National des Associations Familiales Laïques (C.N.A.F.A.L), Le Chevalier De La Barre, Observatoire de la LaïciteÌ de Provence (O.L.P.A), l’Observatoire de la LaïciteÌ de Saint Denis (O.L.S.D), Observatoire de la LaïciteÌ du Val d’Oise – Forces Laïques, Ligue Internationale Contre le Racisme et l’AntiseÌ mitisme (L.I.C.R.A.), Association des libres penseurs de France (A.D.L.P.F), ComiteÌ 1905 Auvergne-RhoÌ‚ne-Alpes, ComiteÌ 1905 de Draguignan, ComiteÌ 1905 de l’Ain, Viv(r)e la ReÌ publique, Comité Laïcité République.