Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > impact on women / resistance > Algérie : Journée nationale contre l’oubli des victimes du terrorisme ! (...)

Algérie : Journée nationale contre l’oubli des victimes du terrorisme ! Marchons le vendredi 22 mars 2019

Pour que nul n’oublie les dizaines de milliers d’Algériennes et Algériens assassiné-e-s par les terroristes intégristes

jeudi 21 mars 2019, par siawi3

Source : email AFEPEC

Communiqué AFEPEC marche 22 mars 2019

21. 03. 19 - 11:04 (6 minutes ago)

Comme en 1993 et 1994, marchons le vendredi 22 mars 2019 !

Journée nationale contre l’oubli des victimes du terrorisme !

Pour que nul n’oublie Nabila Djahnine, Katia Bengana, Amel Zouani Zenoune, Sanhadri, Alloula, Fardeheb, Zaiter, Bekhti, Cheb Hasni, le Père Claverie et des dizaines de milliers d’autres Algériennes et Algériens assassiné-e-s par les terroristes intégristes :

Marchons en mémoire de leur sacrifice pour une Algérie libre, démocratique !

Marchons comme les 22 mars 1993 et 22 mars 1994 pour une Algérie Debout !

Marchons pour une Algérie sociale, juste, solidaire, plurielle, tolérante, fondée sur le respect du droit àla différence !

Marchons pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans le cadre de lois civiles égalitaires !

Les Algériennes et les Algériens mènent une révolution pacifique, civilisée et joyeuse pour refuser le 5ème mandat et exiger le départ du système mafieux. Ces revendications ont mis en mouvement des millions de personnes. Exprimées de toutes les manières possibles et inimaginables tant la créativité des manifestant-e-s est illimitée et stupéfiante, elles sont claires. Notre jeunesse àenvie de vivre, de vivre libre, loin, très loin des visages hideux de la mort et de la désolation. Elle regarde l’avenir.

Elle est très loin des figures mortifères du passé, de l’agitation autour de la remise en selle des islamistes de l’ex-FIS et de leur retour dans le « jeu  » politique par « un compromis historique  » ou « une union nationale  », les manÅ“uvres et les prétextes peuvent se décliner àl’infini.

Plus que complètement déconnectée de la réalité des slogans et des revendications, cette agitation est une atteinte àla résistance farouche qu’a opposée le peuple algérien, femmes et hommes, au terrorisme intégriste, dans toutes ses déclinaisons, dont le seul but était d’anéantir l’Algérie de Hassiba Ben Bouali, de Ben M’hidi et Zabana.

Aucune manÅ“uvre, intrigue ne pourra détourner le cours de cette révolution qui se nourrit de résistances et de combats ininterrompus pour la liberté. L’Algérie est debout, unie, notre jeunesse, filles et garçons, est plus que jamais soudée aux valeurs de Novembre, elle les a vivifiées dans une marche déterminée et tranquille pour une Algérie libre, démocratique et sociale. Marchons avec elle !

[(Rendez-vous au carré féministe

Vendredi 22 mars 14h

Square Port Said Place des 2 crèmeries Front de mer Oran !)]

AFEPEC, Oran, le 18 mars 2019