Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > Uncategorised > Golfe d’Oman. Deux pétroliers en feu au large des Émirats Arabes Unis, dont un (...)

Golfe d’Oman. Deux pétroliers en feu au large des Émirats Arabes Unis, dont un touché par une torpille

vendredi 14 juin 2019, par siawi3

Source :https://www.ouest-france.fr/monde/oman/golfe-d-oman-un-petrolier-touche-par-une-torpille-deux-petroliers-en-feu-au-large-des-emirats-arabes-6395897

Golfe d’Oman. Deux pétroliers en feu au large des Émirats Arabes Unis, dont un touché par une torpille

Un pétrolier de la compagnie norvégienne Frontline a été touché par une torpille au large de Fujaïrah, aux Émirats Arabes Unis, | INFOGRAPHIE OUEST-FRANCE.

Ouest-France avec Reuters

Modifié le 13/06/2019 à 11h35Publié le 13/06/2019 à 09h31

Deux pétroliers sont en feu ce mardi 13 juin en mer d’Oman. L’un d’eux dit avoir été touché par une torpille. Les 44 membres d’équipage des deux navires sont sains et saufs.

Deux pétroliers sont en feu ce mardi 13 juin au large de Fujaïrah, en mer d’Oman. Les équipages des deux navires, 44 marins au total, ont été repêchés et débarqués en Iran.

Un pétrolier de la compagnie norvégienne Frontline - le Front Altair - dit avoir été touché par une torpille au large de Fujaïrah, aux Émirats Arabes Unis, rapporte le journal Tradewinds, citant des sources industrielles.
Trois explosions à bord

Les autorités maritimes norvégiennes ont confirmé en fin de matinée que le pétrolier Front Altair avait été « attaqué » jeudi matin entre les Emirats et l’Iran, trois explosions ayant été signalées à bord. Aucun membre d’équipage n’avait été blessé.

« Aujourd’hui, 13 juin à 06H03, le Front Altair, navire battant pavillon des Marshall, a été attaqué entre les Emirats et l’Iran », a indiqué la Direction dans un communiqué.

« Trois explosions sur le navire ont été signalées. L’équipage est monté à bord d’un navire qui passait et ne serait pas blessé », a-t-elle précisé.

Une attaque dans la même zone aurait visé un autre navire, le Kukuka Courageous, un chimiquier sous pavillon du Panama.

Selon la journaliste Katie McQue, « Kukuka Courageous est un chimiquier qui s’est chargé à Jubail et qui se rendait à Singapour. Il a été touché en même temps que le Front Altair, juste avant 6 heures du matin. »

Leurs équipages sont hors de danger ; ils ont été repêchés par des navires iraniens et débarqués en Iran.

« Deux appels de détresse distincts »

La Ve Flotte américaine a fait état de deux « appels de détresse » tôt jeudi matin émanant de pétroliers dans le golfe d’Oman qui auraient été la cible d’une « attaque ». « Nous sommes au courant d’une attaque signalée contre des pétroliers dans le golfe d’Oman », a déclaré la Ve Flotte basée à Bahreïn, dans un communiqué. « Des Forces Navales américaines dans la région ont reçu deux appels de détresse distincts », a-t-elle ajouté.

La chaîne en anglais de la télévision d’Etat iranienne PressTV avait auparavant signalé sur Twitter que deux pétroliers avaient été visés dans la mer d’Oman, faisant état de deux explosions consécutives.

Le Front Altair, un tanker de près de 110.000 tonnes, est actuellement en flammes et des secours sont sur place.

Les cours du pétrole ont augmenté de près de 3 % après ces annonces. Le 12 mai, quatre navires - deux saoudiens, un émirati et un norvégien - dont trois pétroliers, avaient été endommagés par des « actes de sabotage » attribués à l’Iran par l’Arabie saoudite.