Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > Resources > Algérie : Chemel Ifriqia !!

Algérie : Chemel Ifriqia !!

jeudi 15 août 2019, par siawi3

Source : http://www.convergencesplurielles.com/2019/08/un-numide-en-amerique-du-nord-242.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+convergencesplurielles%2FWqdC+%28Convergences+Plurielles%29

Ferid Chikhi

Source :

Un Numide en Amérique du Nord - 242 -

Posted : 14 Aug 2019 02:41 PM PDT

Chemel Ifriqia !!

Quelques repères historiques
Dès le début de l’expansion de l’Islam, les mercenaires musulmans ont appelé les pays situés à l’ouest du golfe de Syrte (Lybie) soit ce qu’ils nommaient aussi Djazirat el-Maghreb ou encore l’Île du Couchant.
Les habitants de cette région du monde ont par conséquent hérité du label comme une estampe indélébile alors qu’ils ont de tout temps revendiqué leur Berbérité. Même si la grande majorité a été arabisée, diront certains, arabophonisée diront d’autres. Pourtant, les différences entre les gens du Machrek et ceux de Tamazgha sont absolues par les identités, par les cultures, par les traditions et par la langue.
Comme le montre l’Histoire antique l’Afrique du Nord est marquée par les occupations Romaines, Vandales, Byzantines jusqu’aux colonisations française, espagnole et italienne. Cela étant, notamment, dû à sa position géostratégique au Sud de l’Europe et le long de la méditerranée du Sud.
Dans le cadre de la lutte contre l’occupation Européenne, une commission de libération du Maghreb, a été créée en 1927 et qui plus est au Caire. Celle-ci a été suivie en 1945 par une conférence des mouvements nationaux de libération nationale d’Afrique du Nord. Puis, les chefs de ces mouvements nationaux de l’Algérie, du Maroc et de la Tunisie se sont réunis en 1958, à Tanger avec comme objectif la création de l’union du Maghreb. Enfin, en février 1989, elle devient ‘’l’Union du Maghreb arabe‘’. Dans les faits, elle n’a que peu d’influence sur la politique de ses États membres.

L’appellation ‘’contrôlée’’ Maghreb Arabe

Pourtant, la proximité avec Rome et Carthage fait de Tamazgha une terre de traversée par plusieurs cultures pour une identité unique : L’amazighité. Même et en dépit de la violence des conquérants, et notamment celle des occupants arabes et bien plus tard celles des colonialistes français, les différentes cultures autochtones ont su préserver leurs spécificités, leurs valeurs, leurs traditions et dans bien des cas leurs modes de vie.
Sachant que l’appellation la plus convenable est bien Chemel Ifriqia, pourquoi persister à qualifier le bloc Algérie - Maroc - Tunisie de Maghreb arabe ?
Il me semble que tant qu’on nomme cette partie des mondes Africain et Méditerranéen par ce que les Moyen Orientaux considèrent comme du rebut, rien ne changera … Même si l’espoir du changement radical est prégnant … Et dire qu’en arabe l’Afrique du Nord est bel et bien Chemel Ifriqia. N’est-ce pas mieux que Maghreb et Arabe ? La connotation péjorative que ce concept véhicule infecte et affecte l’identité, la culture et le devenir de cette partie du monde. En revenant à l’authentique, ce changement d’appellation est meilleur que le reste, un réel potentiel de progrès, immense et pratique, notamment en y adjoignant la Lybie et le Sahara Occidental et pourquoi pas l’Égypte.