Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > impact on women / resistance > France : Le renouveau de l’Islam passera-t-il par les femmes (...)

France : Le renouveau de l’Islam passera-t-il par les femmes ?

mercredi 9 octobre 2019, par siawi3

Source : www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins/le-renouveau-de-lislam-passera-t-il-par-les-femmes?actId=ebwp0YMB8s0XXev-swTWi6FWgZQt9biALyr5FYI13OrINisvnIhWmN8SkIKwMoFh&actCampaignType=CAMPAIGN_MAIL&actSource=538091#xtor=EPR-2-[LaLettre12092019]

L’Invité(e) des Matins par Guillaume Erner
du lundi au vendredi de 7h40 à 8h et de 8h20 à 8h45
42 min

Le renouveau de l’Islam passera-t-il par les femmes ?

12/09/2019

Samedi dernier à Paris, deux femmes imames ont guidé la prière musulmane. Un fait inédit en France d’autant que l’assemblée était totalement mixte, la cérémonie majoritairement célébrée en français, et le port du voile non-obligatoire.

Photo : Eva Janadin et Anne-Sophie Monsinay ont dirigé une prière, samedi 7 septembre 2019, à Paris.• Crédits : LIONEL BONAVENTURE - AFP

Eva Janadin et Anne-Sophie Monsinay, ces deux imames, ont pour projet de créer une mosquée progressiste, ouverte à tous, où femmes et hommes seraient sur le même pied d’égalité dans la prière. Si des mosquées mixtes ou destinées aux femmes existent déjà notamment aux Etats-Unis, en Allemagne ou encore au Danemark, aucun lieu de ce type n’a encore ouvert ses portes dans l’hexagone. Pourtant, dans le Coran, aucun verset n’interdit à une femme de conduire la prière. Le renouveau de l’Islam passera-t-il par les femmes ?

C’est la question que nous allons poser à notre invitée, islamologue et première femme imame en France depuis le printemps dernier, Kahina Bahloul, qui tente elle aussi d’ouvrir un lieu de prière mixte où la conduite de l’office sera confiée en alternance à une femme et à un homme.

Elle sera rejointe en deuxième partie d’émission par Ghaleb Bencheikh, islamologue, président de la Fondation de l’Islam de France, et producteur de l’émission « Questions d’islam », le dimanche de 7h05 à 8h sur France Culture.

Kahina Bahloul à propos du port du voile :

« Je me suis rendue compte que la question du voile est devenue un symbole de l’islam – or ce n’est qu’une histoire d’interprétation humaine. Quand on en vient aux textes coraniques, rien n’oblige les femmes à se couvrir. Il est important pour les femmes de s’approprier les textes coraniques. »

A propos de l’affaire Tariq Ramadan :

Ghaleb Bencheikh : « Cette affaire va entraîner une recomposition du champ de la prédication : il faut qu’il y ait des imams homme et femme bien formés aux valeurs de la République en les mettant en harmonie avec les valeurs spirituelles. Nous pensons qu’il va y avoir dans la jeunesse des prédicateurs hommes et femmes qui vont sortir d’une approche rigoriste, et surtout de l’obsession de la norme religieuse. »

Kahina Bahloul : "Ce qui est problématique, c’est que Tariq Ramadan s’est toujours positionné comme un leader religieux, et pas comme un intellectuel ou un homme politique. Il a toujours défendu une certaine éthique religieuse et on a vu que lui-même dans sa vie ne respectait pas cette éthique.

Le véritable enseignement à tirer de cette affaire, c’est qu’il faut rééquilibrer le leadership religieux aujourd’hui entre les hommes et les femmes.

« Il y a une inflation du formalisme religieux au sein de l’islam pas seulement en France, il faudrait vraiment revenir au sens premier de ce qu’est un message religieux, du message spirituel qu’on peut tirer des textes coraniques. Il faut remettre du sens dans cette normativité qui prend toute la place et vidé de sens. »

Video ici ]