Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > impact on women / resistance > France : Il y a 5 ans, Charlie

France : Il y a 5 ans, Charlie

samedi 11 janvier 2020, par siawi3

Source : http://www.creal76.fr/medias/files/communique-charlie-site-10.01.20.pdf

Communique ? du CREAL76 du 9 janvier 2020

Il y a 5 ans, Charlie

Ici me ?me, a ? l’Ho ?tel de ville, des milliers de personnes re ?pondaient a ? l’appel d’associations, partis, syndicats. Cet appel rappele ? en partie ci-dessous est toujours d’actualite ? :

"Douze personnes journalistes, employe ?s du journal et policiers ont e ?te ? la ?chement assassine ?s et d’autres grie ?vement blesse ?s. [...] C’est un attentat politique que nous condamnons fermement et unanimement. Il vise a ? semer la terreur contre la liberte ? d’expression la liberte ? de la presse au nom de convictions re ?actionnaires et obscurantistes.

Par ces meurtres ce sont les liberte ?s fondamentales qui sont atteintes. [...] La liberte ? d’expression de critiques des journalistes (dessinateurs, caricaturistes) y compris sur des sujets concernant les religions n’est en aucun cas ne ?gociable.

La De ?mocratie, la Liberte ?, l’E ?galite ?, la Fraternite ?, la Paix, la Lai ?cite ?, les Liberte ?s de pense ?e et d’Expression sont des biens communs que nous sommes de ?cide ?s a ? de ?fendre face a ? tous les totalitarismes, aux discours haineux et tentatives de division et de stigmatisation."

Et apre ?s ?

De nombreuses autres attaques terroristes ont e ?te ? perpe ?tue ?es causant la mort de centaines de personnes et faisant des centaines de blesse ?.e.s
Les ennemis de la liberte ? de la presse, de la lai ?cite ?, de la liberte ? de conscience, de la se ?paration du politique et du religieux, les obscurantistes ont poursuivi leur funeste besogne et ont avance ? leurs pions pie ?tinant les aspirations des manifestant-e-s d’il y a 5 ans.

Des mesures inefficaces contre le terrorisme et les attentats ont e ?te ? instaure ?es

Certaines restreignent les liberte ?s et limitent des droits

De ?s juillet 2015, la Loi Renseignement favorise les e ?coutes le ?gales ; en novembre est instaure ? l’e ?tat d’urgence restreignant les liberte ?s et utilise ? contre le mouvement social et e ?cologique ; en juillet 2018, une loi relative a ? la protection du secret des affaires prote ?ge les puissances e ?conomiques et financie ?res limitant le droit a ? l’information ; la Loi anti-casseurs de 2019 limite le droit de manifester.

D’autres portent atteinte aux liberte ?s de ?mocratiques contre le mouvement social

Il n’est pas de de ?mocratie sans liberte ? de la presse, droit a ? l’information pluraliste, droit de critiquer et caricaturer y compris les religions, liberte ? de manifester. L’arsenal juridique et re ?pressif qui s’est mis en place bafoue les droits fondamentaux. Les jeunes, les gilets jaunes, l’ensemble du mouvement social en paient le prix dans l’exercice bafoue ? de leurs liberte ?s et par une re ?pression brutale dont les violences policie ?res du 9 janvier rue Jeanne d’Arc te ?moignent encore. La se ?paration des pouvoirs est en danger, le pouvoir exe ?cutif a ? travers les e ?chelons administratifs, pre ?fectoraux et policiers s’impose au pouvoir judiciaire tandis que le pouvoir le ?gislatif est re ?duit a ? la seule obe ?issance.

Mener des combats universalistes

Des religieux fondamentalistes voudraient revenir a ? une sorte de de ?lit de blasphe ?me au pre ?texte de « sensibilite ?s religieuses blesse ?es » jusque dans les instances de l’ONU.

Nous devons combattre l’extre ?me droite politique et l’extre ?me droite religieuse, par ailleurs toutes deux ultralibe ?rales.

Nous ne confondons pas la ne ?cessite ? de l’action intransigeante contre le racisme subi par une population exploite ?e, discrimine ?e avec la de ?fense des dogmes auxquels elle est suppose ?e croire.

Nous soutenons les manifestant-e-s, les jeunes, les femmes qui, de l’Iran a ? l’Alge ?rie, de l’Iraq au Liban, engagent un combat social, s’opposent a ? l’emprise religieuse et aux re ?gimes confessionnels.

Nos revendications e ?mancipatrices, fe ?ministes, lai ?ques et sociales ne sont pas relatives a ? la ge ?ographie locale mais communes a ? l’humanite ?.
Nous sommes toujours Charlie !