Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Terrorisme : des enfants soldats attaquent les militaires français au (...)

Terrorisme : des enfants soldats attaquent les militaires français au Sahel

vendredi 10 juillet 2020, par siawi3

Source : https://www.rtl.fr/actu/international/les-infos-de-8h-terrorisme-des-enfants-soldats-attaquent-les-militaires-francais-au-sahel-7800662720

Opération Barkhane
Les infos de 8h -

Terrorisme : des enfants soldats attaquent les militaires français au Sahel

De jeunes recrues jihadistes lourdement armées s’en prennent aux militaires français déployés au Sahel pour lutter contre le terrorisme. Le phénomène est en pleine expansion et inquiète l’armée française.

Video ici : Le journal RTL

La rédaction de RTL iTunes RSS

Terrorisme : des enfants soldats attaquent les militaires français au Sahel

Le journal RTL de 8h du 10 juillet 2020 13:40

Pierre Julien
édité par Cassandre Jeannin

publié le 10/07/2020 à 09:05

5.000 soldats français sont engagés actuellement dans la force Barkhane, au Sahel. Depuis quelques mois, ils font face à un ennemi redoutable et redouté : des enfants soldats, jeunes recrues djihadistes lourdement armées, qui s’en prennent directement aux militaires. Ce sont des filles comme des garçons, parfois âgés de 7 ans à peine.

Déjà en 2013, lors de l’opération Serval au Mali, les soldats français s’étaient retrouvés face à des adolescents, peut-être drogués, qui se précipitaient sur eux tirant à la kalachnikov. Ils avaient dû se résoudre à faire feu sur ces jeunes garçons. Le phénomène est en train de resurgir.

Les enfants sont enrôlés de force ou rejoignent volontairement les armées terroristes, fanatisés par les imams de l’État islamique ou d’Al-Qaida. Le général Pascal Facon, qui commande 5.200 hommes engagés dans la force Barkhane, le confirme : « Il arrive que l’on constate lors des opérations de neutralisation, la présence de mineurs. Ces derniers sont endoctrinés et entraînés au maniement des armes. Ces situations demeurent extrêmement rares mais il convient d’en avoir une pleine conscience ».

Ces jeunes ont entre 12 et 14 ans, parfois moins. Plusieurs ont été capturés, notamment certains guetteurs lors des opérations coups de poing des forces spéciales contre les jihadistes. Prisonniers, ils ont été séparés des adultes dans les geôles maliennes et une réflexion est actuellement engagée avec le CICR, la Croix-Rouge, pour tenter de les déradicaliser.

Néanmoins, certains de ces enfants ont été tués refusant de se rendre, continuant à se battre les armes à la main.