Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > Uncategorised > Liban : Manifestation à Bourj Hammoud en soutien au Nagorny Karabakh

Liban : Manifestation à Bourj Hammoud en soutien au Nagorny Karabakh

samedi 10 octobre 2020, par siawi3

Source : https://www.lorientlejour.com/article/1235816/liban-des-centaines-manifestent-a-beyrouth-en-soutien-au-nagorny-karabakh.html

Manifestation à Bourj Hammoud en soutien au Nagorny Karabakh

Le sit-in a été organisé par le Tachnag.

OLJ/AFP / le 09 octobre 2020 à 21h41

Photo : Des centaines de manifestants brandissant des drapeaux libanais et du Nagorny Karabakh, le 9 octobre 2020. AFP / ANWAR AMRO

Brandissant des drapeaux du Nagorny Karabakh, des centaines de manifestants se sont mobilisés vendredi soir dans la banlieue arménienne de Bourj Hammoud, près de Beyrouth, en solidarité avec cette région séparatiste en proie à des combats meurtriers. La manifestation a été organisée par le Tachnag, le principal parti de la communauté arménienne implantée depuis des décennies au Liban.

« Nous menons une guerre existentielle », a lancé le député Hagop Pakradounian, secrétaire général du Tachnag, lors de ce sit-in. M. Pakradounian avait récemment déclaré à l’AFP que « les partis arméniens (libanais) n’avaient pas l’intention d’envoyer des jeunes » combattre au côté de l’Arménie. « Il n’y a aucune action organisée de ce type », avait-il assuré, en évoquant toutefois des départs de certains jeunes de leur propre initiative.

Lire aussi : Qui sont les combattants étrangers au Nagorny Karabakh ?

Les centaines de participants, mobilisés tout près d’une église dans la banlieue de Bourj Hammoud, ont brandi des drapeaux aux couleurs du Liban, de l’Arménie et de la région du Nagorny Karabakh. « Artsakh c’est l’Arménie !!! », pouvait-on lire sur la pancarte d’un manifestant, utilisant le nom arménien du Nagorny Karabakh. « Nous sommes là pour leur montrer que nous sommes de tout coeur avec eux, on pense à eux tout le temps, on suit les informations », confie à l’AFP la manifestante Karen Dekermendjian. « Nous n’allons pas accepter que notre terre nous soit prise et qu’ils violent nos terres », fustige la jeune photographe.

Depuis le 27 septembre, séparatistes arméniens de la république autoproclamée du Nagorny Karabakh et forces azerbaïdjanaises s’affrontent dans cette région montagneuse, revendiquée par les deux pays.

Quelque 140.000 Arméniens vivent au Liban, la plus importante communauté arménienne au Moyen-Orient qui dispose d’une université et d’écoles, et traditionnellement représentée au Parlement et au gouvernement libanais.