Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > Announcements > France : Repolitiser les quartiers populaires

France : Repolitiser les quartiers populaires

Visio conférence le 11 décembre à 18h

jeudi 10 décembre 2020, par siawi3

Source : https://levenissian.fr/11-decembre-18h-en-visio-les-quartiers-populaires-et-la

11 décembre 18h en visio : les quartiers populaires et la politique

Publié le : 9 décembre 2020

Pour participer à la visio-conférence de vendredi, nous écrire à pcf chez venissieux.org. Le lien sera affiché vendredi sur la première page du site http://levenissian.fr

Visio-conférence du 11 décembre 2020 à 18h
Repolitiser les quartiers populaires !

Un grand débat coorganisé par les sections de Vénissieux et de Vaulx-en-Velin du PCF.

Contre les politiques des « premiers de cordées », nous avons besoin de repolitiser les quartiers populaires ! Pour cela, les quartiers populaires doivent s’occuper eux-mêmes de la vie politique, s’organiser, intervenir, former des cadres politiques issus des quartiers, du monde du travail. Ouvriers, chômeurs, précaires, femmes de service, éboueurs, chauffeurs, agent de sécurité, agent d’entretien, aides-soignantes… Prenez la parole ! C’est vous ces « premiers de corvées » dont la crise a confirmé qu’ils étaient indispensables, pendant que les premiers de cordées de la finance profitaient de la crise pour devenir plus riche !

Pour participer

écrire à pcf chez venissieux.org
laisser un message au 0472504434

La conférence sera organisée en visio (outil zoom pour pouvoir être très nombreux) avec plusieurs points d’écoutes collectives dans le respect des règles sanitaires pour ceux qui ne peuvent pas facilement accéder à la visio.

Trois intervenants connus pour leur engagement dans les quartiers populaires apporteront leur expérience

Said Belguidoum, sociologue marseillais, qui a beaucoup travaillé sur les milieux populaires en Algérie ou en France, sur la ville de Marseille, la seule grande ville qui est resté largement populaire
Marie-Christine Burricand, conseillère métropolitaine PCF, responsable national du PCF aux quartiers populaires, et habitante des minguettes
Özer Öztorun, secrétaire de la section du PCF de Villejuif, ville regagnée contre la droite grace à la mobilisation dans les quartiers populaires de la ville !

Des interviews d’habitants de quartiers populaires, communistes ou non, évoqueront leur expérience de la politique, leurs questions ou propositions pour rompre avec la politique faites par les élites !

Puis les participants en visio pourront demander la parole en utilisant la discussion en ligne ou en appelant le 0472504434. Il sera possible aussi de suivre la rencontre sur Fabeook Live.

°

Invitation des communistes de Vaulx-en-Velin

Cette pandémie a accéléré la crise économique déjà existante. Les premiers touchés par cette crise économique sont les classes populaires qui subissent de plein fouet les ravages du capitalisme et des politiques qu’il induit. Cela se traduit par la destruction de services publics et de nombreux emplois dans ces quartiers populaires. Même si le rejet du capitalisme est très fort dans ces quartiers c’est également là qu’il y a la plus grande défiance à l’égard du politique en particulier à travers des taux d’abstention extrêmement élevés. Il convient donc à nous Communistes, de proposer aux habitants de ces quartiers un projet de changement de société pour tourner la page au Capitalisme. Il convient également d’associer ces habitants à ce projet afin qu’ils le portent et le fassent triompher. En effet nous nous sommes bien rendu compte durant cette pandémie que se sont bien les ouvriers, les soignants, les employés et les techniciens qui ont maintenu le pays à flot et non le Capital.

Plus que jamais il faut tourner la page du Capitalisme et que les classes populaires s’emparent de la politique.

°

Invitation des communistes de Vénissieux

(extraits)

La crise sanitaire révèle encore un peu plus, s’il en était besoin, que ce sont avant tout les habitants des quartiers et des villes populaires qui ont le plus à pâtir des politiques menées depuis des années par les présidents et gouvernements successifs.

L’augmentation de la pauvreté, de la précarité tant sociale qu’économique, le manque de diversités, rendent leur vie de plus en plus difficile. Ils auraient donc tout intérêt à s’emparer de la question politique, de l’engagement, du vote, pour peser sur des orientations sociales, économiques répondant à leurs besoins.

Pourtant d’élection en élection, l’abstention se fait de plus en forte. Pourtant de mobilisation en mobilisation, leur absence se renforce.

A Vénissieux nous avons toujours refusé d’abandonner les quartiers populaires, refusé que se crée ce que certains appellent « les ghettos de la république ». Notre engagement pour le maintien des services public, pour la construction de logements favorisant la mixité sociale, pour favoriser la vie associative, pour désenclaver ces quartiers en y faisant passer des transports en commun de qualité, pour maintenir des équipements de santé, en sont quelques exemples.

Pourtant sécurité, logement, école, emploi, transport, sont des questions posées régulièrement, auxquelles les réponses apportées par la ville ne peuvent suffire. D’autant plus que le rôle et les moyens des collectivités territoriales sont eux aussi attaqués, réduits.

Nous nous interrogeons depuis de nombreuses années sur les moyens de créer une dynamique d’engagement politique, favorisant les mobilisations, pesant dans le rapport de force face au capitalisme et sur les politiques libérales en œuvre dans notre pays.

C’est pour poursuivre cette réflexion et chercher ensemble des réponses, des pistes, que nous proposons cette rencontre, en visioconférence, le 11 décembre.

lire l’article introductif sur levenissian
lire en ligne « Repolitiser les quartiers populaires ! »