Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > Uncategorised > Iran : Deux Français arrêtés en Iran : une représentante de Force Ouvrière parmi (...)

Iran : Deux Français arrêtés en Iran : une représentante de Force Ouvrière parmi les deux otages ?

dimanche 15 mai 2022, par siawi3

Source : https://www.marianne.net/monde/proche-orient/deux-francais-arretes-en-iran-une-representante-de-force-ouvriere-parmi-les-deux-otages

Deux Français arrêtés en Iran : une représentante de Force Ouvrière parmi les deux otages ?

Par Magazine Marianne

Publié le 12/05/2022 à 17:51

La France a déclaré jeudi que deux de ses citoyens ont été arrêtés en Iran et a exigé leur libération immédiate. Force Ouvrière (FO) craint que l’une des deux personnes appréhendées par les autorités iraniennes soit Cécile Kohler, la représentante internationale du syndicat. Elle s’était rendue dans la République islamique, pour assister notamment à des manifestations liées au coût de la vie.

« Le gouvernement français condamne cette arrestation sans fondement. Il demande la libération immédiate de ces deux ressortissants français. » C’est par ces quelques mots que le Quai d’Orsay a réclamé à la République d’Iran de relâcher – sans dévoiler leur identité – les deux Français qui s’étaient rendus dans le pays ces derniers jours. D’aucuns cependant pensent que l’une des deux personnes appréhendées pourrait être Cécile Kohler, la représentante internationale de Force Ouvrière (FO). Christophe Lalande, secrétaire fédéral du syndicat français de l’éducation FNEC FP-FO, a déclaré jeudi à Reuters qu’il soupçonnait l’un de ses collaborateurs et son mari, portés disparus en vacances en Iran, d’avoir été arrêtés. « Bien qu’il n’y ait pas de certitude absolue », il y a une « forte présomption que ce soit elle », a concédé le syndicaliste à propos de sa collègue. « Cécile Kohler devait en effet rentrer en France plus tôt cette semaine » , a-t-il précisé avant d’ajouter « Nous n’avons eu aucune nouvelle de notre amie. » De leur côté, les autorités françaises n’ont pas confirmé le nom, mais d’après Reuters, une source diplomatique aurait déclaré qu’il s’agissait bien de la bonne personne.

Monnaie d’échange

De leur côté les médias iraniens ont aussi communiqué sur l’événement. Les deux personnes arrêtées ont été accusées d’avoir « organisé le chaos et le désordre social visant à déstabiliser (l’Iran) en collaboration avec des services de renseignement étrangers » a indiqué mercredi la télévision d’État iranienne citant le ministère iranien des Renseignements.

À LIRE AUSSI : L’Iran et Israël se livrent désormais à une guerre… par drones

Coïncidence ou non, les deux arrestations ont eu lieu pendant une visite à Téhéran du coordinateur des pourparlers sur le nucléaire iranien de l’Union européenne, Enrique Mora, qui selon les médias iraniens, s’est entretenu avec son homologue iranien Ali Bagheri Kani. Pour rappel, deux autres ressortissants français sont détenus en Iran pour des raisons de sécurité nationale. Des arrestations quel leurs avocats mettent sur le compte de motifs politiques – accusations que l’Iran rejette systématiquement.

En janvier, un tribunal iranien avait condamné le Français Benjamin Brière à huit ans de prison pour espionnage. Son avocat basé à Paris avait alors décrit le procès comme une imposture à motivation politique et son client comme une « monnaie d’échange ». Ce même mois, l’Iran a réincarcéré l’universitaire franco-iranienne Fariba Adelkhah, condamnée à cinq ans de prison en 2020 mais récemment assignée à résidence.

°

VOIR AUSSI : Français otages en Iran : ce que cache la stratégie des mollahs
Diplomatie
Par Behrooz Assadian

Publié le 13/05/2022 à 12:00

https://www.marianne.net/monde/proche-orient/francais-otages-en-iran-ce-que-cache-la-strategie-des-mollahs?utm_source=nl_quotidienne&utm_medium=email&utm_campaign=20220513&xtor=EPR-1&_ope=eyJndWlkIjoiZWU1YTU1MWQyNmQzMmYxMmE0MzMyZDY4NmJjYmFiMmUifQ%3D%3D