Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > impact on women / resistance > Israë l : Le Tribunal Rejette La Libération De La Défenseuse Des Droits (...)

Israë l : Le Tribunal Rejette La Libération De La Défenseuse Des Droits Humains Mme Shireen Essawi

mardi 19 août 2014, par siawi3

Mise À Jour - Israë l : Le Tribunal Rejette La Libération De La Défenseuse Des Droits Humains Mme Shireen Essawi

Source :http://www.frontlinedefenders.org/fr/node/26857
Frontline Defenders
18/08/2014

Le 7 aoà»t 2014, la Haute Cour de justice israélienne a rejeté la demande de libération faite par l’avocat de Mme Shireen Essawi.

Le 8 mai 2014, la défenseuse a été transférée de la prison Al-MuskubÄ« ya où elle était initialement détenue, vers la prison pour femme HaSharon, puis placée àl’isolement pendant près de trois mois. Les raisons de sa mise àl’isolement ne sont pas claires. Shireen Essawi est accusée d’avoir coopéré avec des forces qui Å“uvrent contre l’État d’Israë l.

Shireen Essawi est avocate en droits humains ; elle participe au suivi des violations des droits humains et documente celles qui sont perpétrées contre les prisonniers palestiniens dans les prisons israéliennes, mais aussi contre les enfants, les femmes et les prisonniers dans la bande de Gaza. La défenseuse a aussi dénoncé les pratiques adoptées par les autorités israéliennes vis àvis des prisonniers palestiniens et arabes dans les geôles israéliennes, telles que l’interdiction des visites des avocats, qui violent les droits humains.

La Cour a rejeté sa demande mais a libéré ses collègues - quatre avocats et son frère, M. Shady Essawi - qui sont assignés àrésidence et ont payé une importante caution. Compte tenu de la libération de ses collègues, il semble que la décision du tribunal soit liée au travail de Shireen Essawi en faveur des droits humains. Le 8 mai 2014, Shireen Essawi avait entamé une grève de la faim pour soutenir les prisonniers palestiniens. Elle avait mis un terme àcette grève après 14 jours, suite àdes pressions de sa famille.

Front Line Defenders est très préoccupée par le refus de libérer Shireen Essawi ainsi que par les conditions d’emprisonnement.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=33111#.U_NzR9z77x5