Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > impact on women / resistance > France : Charlie : menacée de mort, Zineb El-Rhazoui attend « de pied ferme » (...)

France : Charlie : menacée de mort, Zineb El-Rhazoui attend « de pied ferme » les jihadistes

VIDEO

jeudi 26 février 2015, par siawi3

Source : http://www.bfmtv.com/culture/charlie-hebdo-zineb-el-rhazoui-attend-de-pied-ferme-les-jihadistes-865772.html

BFMTV

par Jé. M. 

Publié le 24/02/2015 à23h26 Mis àjour le 25/02/2015 à13h02

Cible depuis plusieurs jours de menaces de mort, la journaliste marocaine Zineb El-Rhazoui, collaboratrice régulière de Charlie Hebdo, est revenue pour BFMTV sur le cauchemar qu’elle vit depuis quelques jours. Sans toutefois se démonter une seule seconde face aux jihadistes.

Bien que Charlie Hebdo sort un nouveau numéro ce mercredi, un mois et demi après l’attentat meurtrier dans ses locaux, la tension toujours aussi vive autour du sulfureux journal satirique.

Menacée de mort depuis quelques jours, la journaliste marocaine Zineb El-Rhazoui, collaboratrice régulière de l’hebdomadaire, en fait actuellement la triste expérience. Rencontrée par nos équipes, la jeune femme est revenue sur le cauchemar qu’elle a subi ces derniers jours, notamment sur les réseaux sociaux, où elle est devenue la cible d’une fatwa. « Concrètement, il y a eu deux hashtags sur twitter », s’est-elle remémorée. « Obligation de tuer Zineb El-Rhazoui pour venger le prophète », disait le premier. De quoi interloquer la journaliste : « Je ne sais pas ce que je lui ai fait au prophète d’ailleurs ».

Des messages relayés par des jihadistes de l’Etat islamique

Le deuxième, tout aussi explicite, s’intitulait « Localiser Zineb El-Rhazoui pour la tuer ».
Des messages partagés par des « dizaines et des dizaines » de profil jihadistes, qui se réclament de l’Etat islamique toujours Zineb Al-Rhazoui.
« Il appellent leurs lions, qui sont juste des cons, en France ou au Maroc pour me localiser et me tuer, de différentes façons possibles. »

La violence des moyens proposés est sans équivoque. La journaliste a détaillé auprès de BFMTV ce qu’elle a notamment pu trouver sur Internet : « Ã défaut d’une balle ou d’un explosif, ils conseillent par exemple de m’isoler et de m’écraser la tête avec des pierres, de m’égorger, de me brà»ler, ou àdéfaut de brà»ler ma maison. »
« Je vous attends de pied ferme les mecs »
« Mais moi je leur dit, je vous attends de pied ferme les mecs », ajoute encore Zineb El-Rhazoui. « Même s’ils parviennent àme tuer, contre quoi ils se battent au juste ? », s’est-elle encore demandée.

VIDEOici

Écrit par Jé. M.