Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > France : Marion Maréchal-Le Pen : les musulmans, français sous (...)

France : Marion Maréchal-Le Pen : les musulmans, français sous conditions

jeudi 3 décembre 2015, par siawi3

Source : http://actu.orange.fr/france/marion-marechal-le-pen-les-musulmans-francais-sous-conditions-afp-s_CNT000000g3OEu.html

Orange avec AFP 02-12-2015 - 17:07

voir la vidéo

Les citoyens de religion musulmane ne sont-ils que partiellement français ? Les propos de Marion Maréchal-Le Pen tenus mardi laissent en effet penser que l’élue frontiste du Vaucluse souhaite remettre au goà»t du jour les traditions de la France chrétienne pour justifier l’identité nationale.

La candidate Front National en Paca Marion Maréchal-Le Pen a affirmé mardi que les musulmans ne pouvaient être Français « qu’àla condition seulement de se plier aux mÅ“urs et au mode de vie » hérités de l’histoire notamment chrétienne du pays.

« Qui n’a pas vibré au sacre de Reims et àla fête de la Fédération n’est pas vraiment Français », a lancé la députée FN, lors d’un meeting àToulon (Var). Pendant plusieurs siècles, les rois de France ont été sacrés dans la cathédrale de Reims, symbole de l’alliance entre le pouvoir royal et l’Église catholique. La fête de la Fédération est elle un symbole républicain, la célébration du premier anniversaire de la prise de la Bastille. « Nous ne sommes pas une terre d’Islam, et si des Français peuvent être de confession musulmane, c’est àla condition seulement de se plier aux mÅ“urs et au mode de vie que l’influence grecque, romaine, et seize siècles de chrétienté ont façonné », a-t-elle ajouté : « chez nous, on ne vit pas en djellaba (longue robe àcapuchon traditionnelle dans les pays arabes, ndlr), on ne vit pas en voile intégral et on n’impose pas des mosquées cathédrales ».

Avant ce discours centré sur « l’identité », le maire de Béziers (Hérault) Robert Ménard s’était exprimé àla tribune, affirmant vouloir « retrouver » la France de Charles Martel. « Je veux retrouver notre France, celle de Louis XIV, de Napoléon, et celle, si le ministère de l’Intérieur me l’autorise, de Charles Martel », souverain des Francs qui a affronté les armées musulmanes lors de la bataille de Poitiers en 732, a-t-il lancé. « Je veux continuer àvivre dans un pays ou l’on parle Français et non pas un espèce de sabir de banlieue », « je veux continuer àme promener dans des villages bâtis àl’ombre des églises, je veux une crèche dans mon hôtel de ville », a poursuivi le maire de Béziers.

Mercredi, le président de l’Institut du Monde arabe, Jack Lang, a estimé que des « poursuites mériteraient d’être engagées » contre Marion Maréchal-Le Pen, au lendemain de propos sur les musulmans jugés « ignobles ». « Les propos tenus par Marion Maréchal-Le Pen sont proprement ignobles. Elle a cette fois-ci franchi la ligne de l’illégalité. Des poursuites mériteraient d’être engagées contre une expression aussi manifestement raciste et xénophobe », a dénoncé l’ancien ministre socialiste de l’Éducation et de la Culture dans un communiqué.

Pour le socialiste, « ramener l’histoire de France au seul sacre de Reims, qui certes mérite respect, témoigne d’un crétinisme, d’une ignorance crasse de l’histoire du pays et d’un fanatisme qui déshonore cette candidate ». En outre, « invoquer abusivement la Fête de la Fédération est une escroquerie contraire àl’esprit de rassemblement (...) que la Révolution française avait voulu célébrer », estime-t-il.

« Sa haine contre les français musulmans est contraire ànotre Constitution et àla Déclaration des Droits de 1789 » et « sa déclaration de guerre contre les musulmans au nom d’une France chrétienne est en même temps une insulte àla nation française », poursuit-il. « Que les musulmans de France sachent que nous les protègerons avec détermination contre cette furie raciste et mortifère. Les français musulmans sont des citoyens àpar entière reconnus. Ils ont donné àla France leur talent, leur travail, et parfois leur vie », conclut M.Lang, lançant « Halte àl’Islamophobie ! ».

La nièce de Marine Le Pen est en tête de plusieurs sondages récents pour les régionales en PACA, devant Christian Estrosi (LR) et Christophe Castaner (PS).