Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Tunisie : Deux attentats au cÅ“ur de la capitale, revendiqués par (...)

Tunisie : Deux attentats au cÅ“ur de la capitale, revendiqués par Daesch

vendredi 28 juin 2019, par siawi3

Source : https://www.algerie-focus.com/2019/06/tunisie-deux-attentats-au-coeur-de-la-capitale/

Tunisie / Deux attentats au cœur de la capitale

Par La rédaction -
27 juin 20191937

Un individu muni d’une ceinture détonante, s’est fait exploser, ce jeudi, près d’une patrouille de police stationnée au niveau de la rue Charles de Gaulle àTunis. Toujours dans la capitale, une deuxième explosion a retenti dans le parking du siège de l’antiterrorisme.

Selon l’AFP, trois policiers et deux civils ont été blessés dans l’attentat ayant visé une patrouille aux abords de l’ambassade de France àTunis. La radio tunisienne Shems FM a, par contre, fait état du décès d’un policier, citant le porte-parole de la police municipale Montasser Belleh Berbioui.

Une deuxième déflagration a retenti dans le parking du siège de l’antiterrorisme de Tunis, faisant quatre blessés, selon les rapports provisoires.

Soulignons que ces attentats ont eu lieu en fin de matinée.

°°°

Source : https://www.lci.fr/terrorisme/en-direct-attentats-tunisie-double-attaque-suicide-kamikazes-a-tunis-un-policier-tue-8-blesses-etat-islamique-daech-revendique-les-attaques-2125381.html

EN DIRECT - Double attentat suicide àTunis : Daech revendique les attaques

ATTAQUE - Un policier est mort et huit personnes ont été blessées ce jeudi dans deux attentats commis dans la capitale tunisienne. L’organisation terroriste Etat islamique a revendiqué les attaques. Suivez les dernières informations.

27 juin 21:40 - La rédaction de LCI

Deux attentats ont été commis ce jeudi àTunis, en Tunisie. Selon les premières informations, la première attaque, un attentat-suicide, visait une voiture de police qui se trouvait dans le secteur de l’avenue Bourguiba, rue Charles-de-Gaulle , près de l’ambassade de France, en plein centre-ville. L’attaque a tué un policier, et fait quatre blessés. Plusieurs témoins ont raconté avoir entendu une forte explosion avant de voir les blessés au sol. Un deuxième attentat a été commis dans la ville. Il visait, selon le ministère, une caserne de la Garde nationale. Cette deuxième attaque a fait au moins quatre blessés.

En fin de journée, ces attaques ont été revendiquées par l’organisation terroriste Etat islamique.

Suivez les dernières informations dans notre live ci-dessous
Live
07:00

ENQUÊTE

Selon le porte-parole du pôle antiterroriste, Sofiène Sliti, les deux kamikazes ont utilisé une ceinture explosive. L’un des deux kamikazes a été identifié, a indiqué le porte-parole du ministère de l’Intérieur Sofiène Zaag àla TV nationale, sans autre précision.

06:58

SITES TOURISTIQUES

Malgré le double attentat ayant frappé la capitale tunisienne jeudi, le ministre du Tourisme René Trabelsi a souligné que tous les lieux touristiques restaient ouverts.

« Par mesure de sécurité, on a évité (jeudi, NDLR) les arrivées de touristes sur l’avenue Bourguiba » principale artère de Tunis où a eu lieu vers 11h du matin locales (10H00 GMT) l’attentat contre des policiers revendiqué par le groupe jihadiste Etat islamique (EI), a déclaré le ministre àl’AFP. « Par contre, ils (les touristes) ont continué leur passage vers (le site archéologique NDLR) Carthage, Sidi Bou Said, le musée du Bardo », de hauts lieux du tourisme près de Tunis, a-t-il ajouté.

« Demain (vendredi), l’avenue sera ouverte àtoute la population et àtous les touristes comme d’habitude », a expliqué le ministre, assurant qu’aucun événement culturel ne serait annulé.

°

il y a 16 heures
Jeudi, 27 juin 2019
21:41

REVENDICATION

L’organisation terroriste Etat islamique revendique le double attentat suicide perpétré ce jeudi àTunis, rapporte l’organisme américain de surveillance des mouvements extrémistes SITE. Les auteurs des « deux attaques contre des forces de sécurité tunisiennes dans la capitale sont des combattants du (groupe) Etat islamique », a affirmé l’agence de propagande de l’EI Amaq, citée par SITE.