Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Burkina Faso : Les trois Européens disparus après une attaque ont été «  (...)

Burkina Faso : Les trois Européens disparus après une attaque ont été « exécutés »

mercredi 28 avril 2021, par siawi3

Source : https://www.20minutes.fr/monde/3030419-20210427-burkina-faso-trois-europeens-disparus-apres-attaque-executes

Burkina Faso : Les trois Européens disparus après une attaque ont été « exécutés »

Des militaires et des gardes forestiers, qui accompagnaient des journalistes, ont été attaqués lundi au Burkina Faso

20 Minutes avec AFP

Publié le 27/04/21 à 16h38 — Mis à jour le 27/04/21 à 16h44

Deux Espagnols et un Irlandais, disparus après une attaque lundi dans l’Est du Burkina Faso, « ont été exécutés par les terroristes », a annoncé un haut responsable des services de sécurité burkinabé, ce mardi.

« C’est très regrettable, mais les trois Occidentaux ont été exécutés par les terroristes », a déclaré ce responsable. « Les personnes sur des images diffusées par les groupes armés ont été identifiées comme étant les trois Occidentaux qui étaient portés disparus depuis hier » mardi, a-t-il ajouté.

Des attaques de plus en plus fréquentes

Une patrouille anti-braconnage composée de militaires et de gardes forestiers burkinabé, accompagnée de formateurs et journalistes occidentaux, a été attaquée, lundi, sur l’axe Fada N’Gourma-Pama dans l’est du Burkina Faso.

L’attaque a été menée par des hommes armés circulant à bord de deux véhicules pick-up et d’une dizaine de motos, selon les sources sécuritaires, qui ont précisé que des armes et du matériel, des motos, deux pick-up et un drone, avaient été emportés par les assaillants. Plusieurs prises en otage d’étrangers ont eu lieu ces dernières années au Burkina Faso, confronté depuis 2015 à des attaques djihadistes de plus en plus fréquentes.

Monde
Opération Barkhane : « On a l’impression d’être confronté à une guerre sans fin »
Monde
Sahel : Emmanuel Macron appelle à renforcer la lutte contre Al-Qaïda et promet de ne pas réduire les effectifs français