Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Sous pression de l’UE, une région polonaise renonce à être une « zone sans (...)

Sous pression de l’UE, une région polonaise renonce à être une « zone sans idéologie LGBT »

samedi 25 septembre 2021, par siawi3

Source : https://mailchi.mp/c24b1c3ae391/jeanne-hebdo?e=9f965c34f5

Jeanne Magazine

Sous pression de l’UE, une région polonaise renonce à être une « zone sans idéologie LGBT »

Première victoire de Bruxelles contre les « zones sans idéologie LGBT » décrétées en Pologne, 25 conseillers de la région de la Sainte Croix (?wi ?tokrzyskie) ont renoncé, mercredi, à la résolution « sans idéologie LGBT », adoptée en 2019. Pour rappel, à la mi-juillet, la Commission européenne a lancé une procédure d’infraction contre la Pologne pour les « zones sans idéologie LGBT » décrétées dans une centaine de collectivités locales, régions et communes depuis 2019. L’exécutif européen, qui a dénoncé le caractère discriminatoire de ces mesures à l’encontre des personnes LGBT+, a envoyé à la Pologne une lettre de mise en demeure, et Bruxelles a suspendu aussi les négociations avec cinq régions concernées par le versement de fonds du programme REACT-EU, le plan de relance européen pour faire face aux conséquences de la crise sanitaire. La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen avait fustigé des « zones sans humanité » qui « n’ont pas leur place dans l’UE », lors de son premier discours sur l’état de l’Union devant le Parlement européen en septembre 2020.

°°°

7000 personnes ont défilé pour les droits des LGBT+ à Kiev, la capitale de l’Ukraine, dimanche 19 septembre, bravant de très nombreux contre-manifestants, retenus par des lignes de police, qui avaient organisé leur propre rassemblement dans un parc voisin. Un enquête récente a révélé que 47% des personnes interrogées en Ukraine avaient une vision négative de la communauté LGBT+. Le pays n’autorise pas les couples de même sexe à se marier ou à adopter des enfants, et les lois sur la discrimination au travail n’englobent pas l’orientation sexuelle.

°°°

24 États mexicains sur 32 autorisent désormais le mariage pour les couples de même sexe. Après les États de Sinaloa et de Baja California en juin dernier et le Yucatan le 25 août, Querétaro et Sonora viennent de reconnaître, cette semaine, l’égalité face au mariage. En juin 2015, la Cour suprême mexicaine, a émis un jugement déclarant inconstitutionnelle toute décision d’interdire le mariage homosexuel dans un de ses Etats, mais Durango, l’État de Mexico, Guanajuato, Guerrero, Tabasco, Tamaulipas, Veracruz et Zacatecas refusent encore de s’y conformer.