Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > Uncategorised > Syrie : 11 jihadistes du groupe État islamique tués dans des raids russes, (...)

Syrie : 11 jihadistes du groupe État islamique tués dans des raids russes, selon l’OSDH

vendredi 14 janvier 2022, par siawi3

Source : https://www.lefigaro.fr/flash-actu/syrie-11-jihadistes-du-groupe-etat-islamique-tues-dans-des-raids-russes-selon-l-osdh-20220113

Syrie : 11 jihadistes du groupe État islamique tués dans des raids russes, selon l’OSDH

Par Le Figaro avec AFP

Publié le 13.01.22 il y a 2 heures, Mis à jour il y a 2 heures

Onze jihadistes ont été tués « dans des frappes aériennes menées par l’aviation russe contre l’État islamique dans le désert syrien », selon l’OSDH. AFP

Onze jihadistes du groupe État islamique (EI) ont péri dans une série de frappes nocturnes menées par l’aviation russe dans l’est de la province de Homs (centre), a indiqué jeudi 13 janvier l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). L’ONG a fait état de onze jihadistes tués « au cours des dernières heures dans des frappes aériennes menées par l’aviation russe contre l’État islamique dans le désert syrien ».

A lire aussi : Syrie : un ex-haut gradé du renseignement condamné à la perpétuité en Allemagne dans un procès historique

Les frappes ont été menées « dans le désert de al-Sakhné et Tadmor (centre) et dans le désert de Deir Ezzor (est) ». « Les jihadistes se cachent dans des grottes » situées dans cette région désertique où des cellules de l’EI sont toujours actives, a indiqué le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahman. Selon l’OSDH, environ 20 autres jihadistes ont été blessés, certains d’entre eux gravement.

Cette attaque est la plus meurtrière du genre depuis novembre quand 16 jihadistes avaient été tués dans des raids russes. L’OSDH a recensé plus de 229 frappes aériennes russes contre des cibles similaires en Syrie depuis le début de l’année. Depuis mars 2019, plus de 1128 jihadistes de l’EI ont été tués selon l’OSDH. Le califat autoproclamé du groupe EI a été déclaré définitivement vaincu en mars 2019 au terme d’une longue offensive soutenue par les États-Unis. Mais des cellules du groupe continuent de harceler les forces gouvernementales dans le vaste désert syrien.

A lire aussi : Les soldats américains ciblés en Irak et Syrie

Déclenchée en mars 2011 par la répression de manifestations pro-démocratie, la guerre en Syrie a fait près d’un demi-million de morts selon l’OSDH et déplacé des millions de personnes. La Russie soutient les forces gouvernementales syriennes depuis 2015, et grâce à cet appui crucial, le président syrien Bachar al-Assad a pu reprendre une grande partie du territoire qu’il avait perdu au début du conflit.

La rédaction vous conseille

Syrie : six personnes dont quatre femmes tuées par l’État islamique
Irak : 11 morts dans une attaque imputée à l’État islamique