Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > impact on women / resistance > La présidence du Parlement Européen contre les droits reproductifs  (...)

La présidence du Parlement Européen contre les droits reproductifs ?

mardi 25 janvier 2022, par siawi3

Source : email LIDF

REGARDS DE FEMMES
ONG auprès de l’ECOSOC de l’ONU
OING auprès de l’OIF
33 rue Bossuet, 69006 Lyon

LIBRES MARIANNES
17, rue de Lorraine
75017 Paris

LIGUE DU DROIT INTERNATIONAL DES FEMMES
Association créée par Simone de Beauvoir.
6 Place Saint-Germain des Prés, 75006 Paris

Le 12 décembre 2021

Madame la Présidente, Monsieur le Président,
Madame la Co-présidente, Monsieur le Co-président,

Le Parlement Européen va élire prochainement son ou sa nouvelle présidente. L’EPP a proposé la candidature de Madame Roberta Metsola.

Nonobstant les indéniables qualités de sa candidature, sa position contre les droits fondamentaux des femmes en matière de santé sexuelle et reproductive est source d’inquiétude.

En tant qu’associations engagées en faveur de l’égalité des sexes, dont la santé et les droits sexuels et reproductifs sont une partie essentielle, nous sommes convaincues que son élection enverra un message très négatif aux femmes et aux filles européennes.

L’égalité entre les femmes et les hommes est un principe fondamental de l’Union Européenne. Il est nécessaire que le Parlement Européen envoie un signal clair de soutien aux droits fondamentaux des femmes et des filles, en cette période.

En effet, l’accès à un avortement sécurisé, à l’éducation sexuelle et à la contraception sont menacés dans plusieurs États membres de l’Union Européenne sous la pression politique des fondamentalismes religieux.

Les représentants des peuples d’Europe doivent affirmer clairement leur soutien aux droits des femmes. La première Présidente du Parlement Européen, Madame Simone Weil, est célèbre pour avoir fait adopter la loi sur l’interruption volontaire de grossesse en France. Aujourd’hui, plus de 40 ans plus tard, le soutien du Parlement Européen pour la réalisation effective de ce droit doit être
affirmé clairement.

Par conséquent, nous vous demandons de ne pas accepter la candidature de Madame Metsola et de proposer la candidature d’une personne connue pour ses positions progressistes sur ces sujets.

Michèle VIANÈS Laure CAILLE Annie SUGIER
Présidente de Regards Présidente de Libres Présidente de LDIF
de femmes Mariannes