Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > impact on women / resistance > USA : IVG Les femmes vont Défier la Cour Suprême

USA : IVG Les femmes vont Défier la Cour Suprême

lundi 4 juillet 2022, par siawi3

Source : https://preview.mailerlite.com/v3r8w1k6d6/1981024572631160965/v0s4/

Editorial

par Stéphanie Delon

Gloria Steinem, Maxine Waters, Angela Davis, Betty Friedan, Ernesta Drinker Ballard et tant d’autres.

C’est à elles, militantes pionnières de nos luttes féministes, que je pense alors que la Cour suprême des Etats-Unis vient de révoquer le droit à l’avortement au niveau fédéral.

Ces femmes se sont soulevées à une époque où elles étaient censées, à peu de chose près, exceller en cuisine et faire briller les sols de leur maison. Pourtant, elles ont eu le courage de lever le poing, de s’ériger contre le patriarcat et grâce à elles, les lois ont fini par évoluer.

Elles nous avaient aussi prévenues que rien n’est jamais acquis. 50 ans de luttes. 50 ans de progrès. 1 seconde pour révoquer le droit des femmes à disposer librement de leur corps - et dans la foulée 7 États américains interdisent le recours à l’IVG.

Le symbole de cette révocation est aussi incroyablement percutant. Il ne se limite pas aux seules frontières des Etats-Unis, c’est bien le monde entier qui est ébranlé aujourd’hui.

Et à en écouter l’ultra-conservateur juge Clarence Thomas, cela ne va pas s’arrêter là. La menace qui pèse sur trois arrêts en particulier fait froid dans le dos. En effet, les prochains dossiers sur lesquels les 9 juges souhaitent se pencher comprennent :

Griswold vs Connecticut de 1965 qui a consacré le droit à la contraception
Lawrence vs Texas en 2003 qui a dépénalisé les relations sexuelles entre personnes de même sexe
Obergerfell vs Hodges en 2015 qui a permis de légaliser le mariage entre personnes de même sexe

Si ce jour est sombre pour le droit des femmes, il ne marque pas une fatalité.

Maxine Waters, aujourd’hui 83 ans et représentante fédérale de Californie, n’a rien perdu de son engagement. Elle l’a démontré vendredi suite à la décision rendue par la Cour Suprême en déclarant : “Vous n’avez encore rien vu. Les femmes vont contrôler leur corps, peu importe comment ils essaient de [nous] arrêter. Au diable la Cour suprême. Nous allons les défier.”

Resserrons les rangs et levons le poing à notre tour !