Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > impact on women / resistance > France : Reçues à l’Elysée après les violences, les autorités juives et (...)

France : Reçues à l’Elysée après les violences, les autorités juives et musulmanes de France dénoncent l’antisémitisme

lundi 21 juillet 2014, par siawi3

Source : http://lci.tf1.fr/france/societe/les-autorites-juives-et-musulmanes-de-france-denoncent-l-antisemitisme-8455155.html

par Mélanie Longuet
le 21 juillet 2014 à 18h11 , mis à jour le 21 juillet 2014 à 18h35.

Les représentants des cultes religieux étaient réunis ce lundi autour du Chef de l’Etat pour évoquer les débordements qui ont suivi les manifestations de soutien à Gaza. Ils ont évoqué la lutte contre l’antisémitisme.

Les représentants des cultes religieux ont été reçus ce lundi par François Hollande pour évoquer les récents heurts lors des manifestations en soutien à Gaza. Joël Mergui, le président du Consistoire central israélite de France, a dénoncé un antisémitisme qui « malgré le drame de Toulouse, a progressé et atteint des sommets intolérables » en France.

Lors des manifestations en soutien à Gaza, plusieurs heurts ont eu lieu autour de synagogues, à Paris et en banlieue parisienne.

« Une situation grave et nouvelle »

« Il faut aujourd’hui que ce soit la France qui dise non à l’antisémitisme et que ce soit une cause nationale » a ajouté le président du Consistoire. Evoquant cette « cause nationale », Joël Mergui a affirmé que l’Etat a « conscience qu’une situation grave et nouvelle en France est là » et que la lutte contre l’antisémitisme serait « désormais une cause nationale ».

Le président du Consistoire a notamment rappelé qu’il entretient de « bonnes relations depuis des années » avec Dalil Boubakeur, le recteur de la Mosquée de Paris. Joël Mergui regrette « une forme de passivité de notre société qui a l’impression que (l’antisémitisme) est un sujet comme les autres ». Il demande aux « relais d’opinion », comme les imams, d’agir.

« Ni l’islam, ni la communauté est antisémite »

De son côté Dalil Boubakeur a répondu que « nous avons une très grande responsabilité à informer les nôtres ». « Ces problèmes viennent souvent de l’ignorance de l’autre » a-t-il affirmé, rappelant que ce n’est « ni l’islam, ni la communauté qui est antisémite ».