Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Europe : Affaire Raïf Badawi et Parlement européen - Un eurodéputé sur (...)

Europe : Affaire Raïf Badawi et Parlement européen - Un eurodéputé sur quatre est un eurodéputé de la honte

jeudi 26 février 2015, par siawi3

Source : http://blogs.mediapart.fr/blog/salah-horchani/250215/affaire-raif-badawi-et-parlement-europeen-un-eurodepute-sur-quatre-est-un-eurodepute-de-la-honte

25 février 2015

Par salah horchani

Parmi les eurodéputés UMP de la honte, appartenant au groupe européen PPE, qui ont voté contre la résolution pour la libération du blogueur et militant saoudien Raïf Badawi, accusé d’apostasie puis condamné, en mai 2014 par la cour de Djeddah, à10 ans de prison, 1000 coups de fouet et une amende d’un million de rials saoudiens (environ 228 000 euros), le jugement prononcé lui interdisant également d’utiliser les médias et de quitter le pays pendant dix ans après sa libération, et cela, pour avoir créé un site web, intitulé « Réseau libéral saoudien », consacré aux débats sociaux, politiques et religieux, et « insulté l’Islam  » [1], on peut citer :
Angélique Delahaye, Françoise Grossetête , Brice Hortefeux , Nadine Morano, Renaud Muselier, Maurice Ponga et Franck Proust.
Sauf erreur, le nom de Rachida Dati ne figure ni dans les pour, ni dans les contre, ni parmi les abstentions.

Détail du vote : 460 députés ont voté pour la résolution, 153 ont voté contre et 29 se sont abstenus [2].
Emmanuel Foulon [3] donne sur son compte Twitter une liste de 15 eurodéputés de la honte UMP, accompagnée de leur photo reproduite ci-dessus.

Autrement dit, au Parlement européen, qui compte 751 eurodéputés, Parlement sensé défendre les valeurs universelles, il y a 182 (= 153+29) eurodéputés de la honte, soit, environ, un député sur quatre, qui ont oublié que la liberté d’expression est un droit fondamental pour chacun d’entre nous, quelles que soient son origine , sa nationalité ou sa spiritualité, et que les châtiments corporels sont strictement interdits par le droit international en matière de Droits de l’homme, et notamment par la Convention des Nations unies contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants - Convention que l’Arabie saoudite a ratifiée ! - , car ils sont contraires au droit àl’intégrité physique et àla dignité.

En conclusion, il convient de rappeler àla famille régnante et gouvernante de l’Arabie saoudite que même la Charte arabe des droits de l’homme [4], Charte ratifiée en 2009 par ce royaume, garantit, dans le paragraphe a. de son article 32, le droit àl’information et la liberté d’opinion et d’expression et le droit de rechercher, de recevoir et de répandre des informations par tout moyen, sans considération de frontières géographiques, et le paragraphe a. de son article 8 interdit la torture physique ou psychologique et les traitements cruels, dégradants, humiliants et inhumains.

Et, pour terminer, en rapport avec ces ratifications, je rappelle, aussi, àladite famille régnante et gouvernante les versets 32 et 35 de la Sourate 70 du Saint Coran que l’on peut traduire comme suit :
70.32. وَالَّذ٠ينَ ه٠مْ ل٠أَمَانَات٠ه٠مْ وَعَهْد٠ه٠مْ رَاع٠ونَ
Ceux qui gardent les dépôts qu’on leur confie, fidèlement,
Et respectent les engagements qu’ils ont pris, pleinement
70.35. أ٠وْلَئ٠كَ ٠٠ي جَنَّات٠م٠ّكْرَم٠ونَ
Ceux-là, seront traités, dans le Paradis, honorablement

Salah HORCHANI

[1]http://www.amnesty.fr/Nos-campagnes/Liberte-expression/Actualites/Arabie-saoudite-la-flagellation-de-Raif-Badawi-est-un-acte-extreme-cruaute-13848
http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=MOTION&reference=P8-RC-2015-0143&language=FR
[2]http://laregledujeu.org/schalscha/2015/02/14/les-elus-ump-au-parlement-europeen-ne-sont-vraiment-pas-raif-badawi/
[3]https://twitter.com/efoulon1/status/567417569641234432?utm_source=fb&utm_medium=fb&utm_campaign=annielahmer&utm_content=567417707365412865
[4]http://www.acihl.org/texts.htm?article_id=16