Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Massacre au Nigeria : Boko Haram tue 68 personnes dans le nord-est

Massacre au Nigeria : Boko Haram tue 68 personnes dans le nord-est

vendredi 6 mars 2015, par siawi3

Source : http://actu.orange.fr/monde/massacre-au-nigeria-boko-haram-tue-68-personnes-dans-le-nord-est-afp_CNT00000086BeJ.html

Au moins 68 personnes, dont des jeunes, ont été tuées lors d’un massacre perpétré par le groupe islamiste Boko Haram dans un village du nord-est du Nigeria, ont déclaré jeudi des témoins et des membres d’une milice locale.
Des hommes très lourdement armés ont attaqué le village de Njaba, dans l’État de Borno, mardi, a rapporté Falmata Bisika, 62 ans, qui a pu trouver refuge àMaiduguri, la capitale de cet État.
« Les terroristes étaient armés jusqu’aux dents » et ils se sont mis àtirer sur les habitants qui tentaient de fuir, « dont des adolescents et des personnes âgées », a-t-elle déclaré.
« J’ai vraiment peu de chances d’y retourner » a-t-elle poursuivi. « Quatre de mes petits-enfants ont été tués ».

« J’ai participé au comptage des corps, soixante-huit personnes ont été tuées », a déclaré Muminu Haruna. Cet homme de 42 ans, qui s’est d’abord caché dans un grenier derrière chez lui, a ensuite couru jusqu’àMaiduguri, située àune cinquantaine de kilomètres au nord de Njaba.

Selon M. Haruna et les trois autres témoins, le village a été entièrement brà»lé, et plusieurs enfants ont été pris pour cibles délibérément.
Selon Ali Mulai, qui fait partie de la milice d’auto-défense du village, l’attaque a commencé vers 5h du matin (04h00 GMT).
« Parmi les victimes se trouvaient des garçons et des filles de 13 à19 ans et d’autres habitants, plus âgés. Ils ont été tués par balles ou massacrés » a-t-il déclaré àl’AFP.

Un autre membre de la milice de Njaba a déclaré avoir perdu son père dans l’attaque. Selon lui, l’assaut a été lancé depuis Gwoza, une ville sous le contrôle de Boko Haram depuis le mois de juin, où les islamistes affluent en grand nombre depuis quelques jours.