Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > Uncategorised > Intervention militaire russe – Après la Syrie, l’Algérie ?

Intervention militaire russe – Après la Syrie, l’Algérie ?

vendredi 23 octobre 2015, par siawi3

Source : http://www.lemag.ma/Intervention-militaire-russe-Apres-la-Syrie-l-Algerie_a91760.html

Adam Sfali

publié le Mardi 20 Octobre 2015 à 23:45

Casablanca : L’armée russe combat en Syrie, officiellement contre daech et officieusement pour sauver le régime de Bachar Al Assad. Elle aurait un plan similaire pour l’Algérie.

La Russie enverrait-elle son armée en Algérie pour ‘officiellement’ combattre daech et ‘officieusement’ sauver le régime algérien chancelant ?

Selon un analyste russe des affaires de défense, Moscou aurait effectivement une telle stratégie pour l’Algérie, exactement comme elle le fait actuellement en Syrie.

Ainsi, Ruslan Pukhov, analyste russe de défense et directeur du Centre, basé à Moscou, ‘The Centre for Analysis of Strategies and Technologies (CAST)’, interrogé par l’hebdomadaire arabophone Al-Ousbouea, a déclaré que la Russie aurait un plan prêt à l’exécution, prévoyant un déploiement de forces militaires russes en Algérie.

Selon cet expert russe, comme il fut le cas avec Damas, qui a ‘officiellement’ demandé l’aide de la Russie pour une intervention militaire contre ‘les terroristes’, Moscou obtiendrait aussi, un appel à l’aide du régime algérien pour couvrir politiquement et internationalement son intervention militaire en Algérie, le moment venu.

« Washington adopte des rapports des services secrets marocains sur daech en Algérie »
Selon la même source, Washington qui n’a pas envie de voir le scénario russe en Syrie se rééditer en Algérie, aurait chargé le pentagone de rédiger un plan d’action d’urgence, visant à endiguer daech en Algérie.

Par ailleurs, poursuit le journal marocain, citant une source américaine informée, le directeur du FBI a utilisé des renseignements de la DGST sur daech en Algérie, pour alerter le congrès, que si rien n’est fait, l’Algérie risque de tomber sous les coups de daech avant même la Libye et que pour cela, il faudrait un plan d’action à deux objectifs : d’un coté anéantir daech en Algérie, et d’un autre déposséder Moscou du prétexte de lutte anti-terroriste, pour intervenir en Algérie et y sauver le régime.